Archives départementales d'Indre et Loire

Archives 37 Conseil général d'Indre et Loire

Découvrir les archives d'Indre et Loire

Chercher

Apprendre

Accueil | Agenda culturel

>> RETOUR   

Sceau de Louis le Pieux. Juin 837. [ADIL, H 75]
Sceau de Louis le Pieux. Juin 837. [ADIL, H 75]
ADIL©
Diaporama de 8 photos
  • Un grand sceau dans l'histoire de la Touraine
A lire : l'enquête qui a permis de retrouver la trace du sceau de Louis le Pieux
Le plus ancien document conservé aux Archives départementales d'Indre-et-Loire est un « diplôme » de Louis le Pieux, daté de 837, provenant de l'abbaye de Cormery. Entré dans les collections des Archives à la Révolution, cette grande pièce de parchemin gardait encore, jusqu'à récemment, l'empreinte du sceau qui l'authentifiait à l‘origine et que l'on croyait perdu.

C'est la relecture, en 2012, de correspondances échangées par le directeur des Archives au milieu du 20ème siècle qui a permis de retrouver sa trace … aux Archives nationales.
Sa redécouverte ménageait d'autres surprises, puisqu'à Paris des chercheurs venaient de découvrir des poils humains et des cheveux dans des sceaux royaux mérovingiens et carolingiens, et avaient inclus dans leur étude le sceau tourangeau de 837 !

Le rattachement du sceau au document qu'il validait depuis plus de 1000 ans, grâce au service de restauration des Archives nationales, a permis de redonner son prestige et son intégrité à cette pièce emblématique de l'histoire de la Touraine.

C'est cette incroyable épopée que les archivistes, chercheurs, restaurateurs et scientifiques à l'origine de ces découvertes ont présenté le 18 octobre 2016 au Conseil départemental d'Indre-et-Loire.

Pour faire apparaître quelques images de ces conférences, cliquer sur diaporama.

Au programme de cette après-midi d'études :


Introduction
M. Thomas Gelfi, conseiller délégué au Conseil départemental d'Indre-et-Loire
Lydiane Gueit-Montchal, conservateur en chef du patrimoine, directeur des Archives départementales d'Indre-et-Loire

Enquête à travers les siècles pour retrouver la trace du sceau
Bérangère Fourquaux, conservateur du patrimoine aux Archives diplomatiques.

Pour découvrir le texte de cette intervention, cliquer à droite, sur l'onglet rouge


Le rôle de Louis le Pieux, empereur d'Occident (814-840)
Jean-Pierre Brunterc'h, conservateur général du patrimoine aux Archives nationales

L'inclusion de cheveux dans les sceaux plaqués du haut Moyen-Age : le cas de Louis le Pieux (projet du Labex Patrima)
Marie-Adélaïde Nielen, conservateur en chef du patrimoine, Département du Moyen Âge et de l'Ancien régime aux Archives nationales, et Philippe Charlier, maître de conférences en médecine légale et anthropologue (UVSQ, Paris-Descartes, hôpital de Nanterre)

Restauration et réintégration du sceau de Louis le Pieux
Agnès Prévost, chef de travaux d'art, responsable de l'atelier de restauration et de moulage des sceaux aux Archives nationales


Pour les personnes qui n'ont pas pu assister à ces conférences, le compte-rendu sera publié prochainement sur le site internet des Archives.



   Rechercher
   




Mentions légales