Archives départementales d'Indre et Loire

Archives 37 Conseil général d'Indre et Loire

Découvrir les archives d'Indre et Loire

Chercher

Apprendre

Accueil | Agenda culturel

>> RETOUR   

Meldeblatt n°130. Avis de recherche des déchiffreurs polonais [AD37 17ZA 6]
Meldeblatt n°130. Avis de recherche des déchiffreurs polonais [AD37 17ZA 6]
AD37©
4 DéCEMBRE 2017
  • De nouvelles recherches sur sur l'histoire de la machine Enigma
Un document méconnu conservé aux Archives d'Indre-et-Loire révélé par le neveu d'Alan Turing
L'actualité de la diffusion du film " Imitation Game" concernant la machine de code de l'armée allemande Enigma et de son déchiffrement par la machine dite « Alan Turing », nous rappelle que les archives départementales d'Indre-et-Loire possèdent dans leurs fonds d'archives « allemandes » des documents pouvant relater cet exploit de stratégie militaire de la part des Alliés.

Dès 1935, l'armée polonaise se rend compte de l'intérêt de la Wehrmacht pour une sorte de machine à écrire utilisée pour crypter des messages Pour les décoder , il était nécessaire d'avoir l'une de ses machines, ainsi que les grilles de codes quotidiennes.
L'armée polonaise sachant qu'une guerre paraissait inévitable avec l'armée allemande, charge ses meilleurs mathématiciens dans ses services du chiffre pour casser le code allemand.
Comprenant comment fonctionne le chiffre et réussissant à décoder certains messages, l'armée polonaise informe le 2° bureau français (les services militaires de renseignement). Ces derniers se mettent également au travail, et en informent les services anglais. Après la défaite de mai-juin 1940, le déchiffrage des codes allemands pour l'Angleterre devient vital. Il ne suffit pas de déchiffrer les codes, mais surtout de déchiffrer tous les messages rapidement avant que les bombardiers puissent atteindre Londres, ou les convois maritime traversant l'Atlantique.
C'est là qu'intervient Alan Turing et les services secrets britanniques.

En 1943 , les services de l'Abwher (le renseignement militaire allemand) publient des avis de recherches concernant les déchiffreurs de l'armée polonaise. Il semble qu'à cette date, les services de renseignements allemands commençaient à avoir des doutes sur l'efficacité de leur chiffre/code, et recherchaient les premières personnes à avoir réussi à décoder les premiers messages de l'armée allemande.

Ces avis de recherche étaient publiés dans des feuillets d'information, intitulés Meldeblatt. Aux Archives d'Indre-et-Loire, ils sont conservés sous la cote 17 ZA 6. Le n° 130, paru le 6 février 1943 comporte les photos des déchiffreurs polonais.

Ce document , pourtant imprimé en de nombreux exemplaires , est assez rare, il provient des archives des services allemands de l'Occupation en Indre-et-Loire et ont été sauvés par l'archiviste départemental Jean Massiet du Biest, en août 1944, dans des conditions difficiles.

Ces archives des journaux d'avis de recherche , les "Meldeblatt" qui à première vue ne paraissaient pas essentielles à conserver se révèlent de précieux auxiliaires historiques.
   Rechercher
   




Mentions légales