Archives départementales d'Indre et Loire

Archives 37 Conseil général d'Indre et Loire

Découvrir les archives d'Indre et Loire

Chercher

Apprendre

Accueil | Agenda culturel

>> RETOUR   

1er numéro de la revue de la Jeune Force Poétique Française. Juin 1965.
1er numéro de la revue de la Jeune Force Poétique Française. Juin 1965.
coll.privée©
Diaporama de 2 photos
MARS 2018
  • Printemps des poètes
La Jeune Force Poétique Française.
Une union pour la force : la force pour prouver que la jeune poésie n'est pas morte.
Unissez-vous, Tous avec Mic Berth

Né à Tours le 12 août 1945, Michel-Georges Berthe lance, en 1958, le Mouvement Jeunesses Révolutionnaires Gaullistes. En classe de 4e, il est renvoyé pour indiscipline du lycée Paul-Louis Courier. Il réside alors rue Boileau-Despréaux. Il entre en octobre 1960 à l'école de décoration et de publicité d'art René Brassart à Tours. Il y étudie puis anime des activités artistiques jusqu'en 1963. En mai 1962, avec un groupe d'étudiants de Brassard, il crée la revue CHOC, considéré comme le premier fanzine français, puis, en janvier 1963, la revue Publichoc qui n'aura qu'un seul numéro. Michel-Georges Berthe qui prend le nom de Micberth (ou Mic Berthe ou Mic Berth selon les époques) dit écrire des poèmes depuis 1951.

En 1964, il fonde l'association Jeune Force Poétique Française, qui a pour but « d'aider moralement et matériellement les poètes, afin de rendre à la poésie la place qui lui est due ». Louis Aragon en est l'un des membres d'honneur. À vocation nationale et internationale, l'association aura des représentants dans plus de trente pays.

Dans un ouvrage paru en 1965, il décrit le libéralisme poétique :

" Dans ma petite chambre d'étudiant, l'année 1963 donna le jour au libéralisme poétique. J'écrivais depuis une douzaine d'années des poèmes rompus aux multiples genres imposés par nos "maîtres". J'eus l'idée de soumettre mon intelligence aux réalités de l'écriture ."
(AD37 248 J 17)

>>Pour découvrir le libéralisme poétique, cliquer ici.





   Rechercher
   




Mentions légales