Archives départementales d'Indre et Loire

Archives 37 Conseil général d'Indre et Loire

Découvrir les archives d'Indre et Loire

Chercher

Apprendre

Accueil | Nouveautés

>> RETOUR   

Les Allemands en Indre-et-Loire [16 ZA 7]
Les Allemands en Indre-et-Loire [16 ZA 7]
Archives départementales d'Indre-et-Loire©
Infos pratiques 
  • Conservées au Centre des Archives contemporaines de Chambray-lès-Tours et cotées dans la série ZA, ces archives sont librement communicables. Elles sont consultables, après réservation, dans la salle de lecture des Archives départementales d'Indre-et-Loire, 6 rue des Ursulines à Tours.
29 AVRIL 2014
  • Le répertoire numérique de la série ZA est en ligne
Les Archives départementales d'Indre-et-Loire conservent un fonds particulier, composé des documents de la Feldkommandantur de Tours, abandonnés par les Allemands ou saisies en août 1944, et collectés par Jean Massiet du Biest, archiviste en chef du département d'Indre-et-Loire, dès les premiers jours de la Libération.
Dès la fin de la guerre, il classe ces archives couvrant la période 1940-1944 et rédige un répertoire numérique détaillé qui les distingue en 17 sections différentes :

Section 1ZA - Service vétérinaire de la Kommandantur de Tours. Fonds Conrad Herbig.
Section 2ZA - Surveillance de la chasse. Service cumulé par le Dr. Herbig précité, avec le titre de Jagdoffizier.
Section 3ZA - Affaires générales. Région de l'Ouest et Tours.
Section 4ZA - Fonds du médecin chef de la Kommandantur de Tours (Stab-Artz).
Section 5ZA - Débris des archives de la Feldkommandantur de Tours, numérotée 528, puis 588, puis 788.
Section 6ZA - Beschaffungsamt (Intendance et réquisitions). 46ᵉ division d'infanterie.
Section 7ZA - Unterkunft (Logement et cantonnement. Simples débris d'un ensemble perdu).
Section 8ZA - Travail forcé 1942-1944 Biographie ou histoire Service fonctionnant au Palais de justice de Tours dans les locaux de la Feldkommandantur 788, mais relevant en fait d'une direction allemande à Paris et du Rüstungskommando du Mans (voyez ci-dessous).
Section 9ZA - Prisonniers de guerre.
Section 10ZA - Conseil de guerre, police et divers.
Section 11ZA - Institut allemand de la rue de Clocheville à Tours. Correspondances privées et travaux de son directeur, Lektor Dr. Joseph Theisen.
Section 12ZA - Autres attributions diverses de la Feldkommandantur 588 au Palais de justice de Tours. Archives diverses saisies par celle-ci.
Section 13ZA - Documents émanant des services allemands de la ville de Tours extérieurs à la Feldkommandantur saisis sur place en septembre 1944.
Section 14ZA - Etiquette "Kommandantur Saint-Symphorien".
Section 15ZA - Adjonctions non portées sur la liste primitive des archives. Même Kommandantur de Saint-Symphorien.
Section 16ZA - Correspondances de militaires allemands, photographies, épaves diverses et petites collections recueillies à Tours pendant l'Occupation.
Section 17ZA - Complément : documentation et presse.

Ces archives sont dès le départ considérées par l'archiviste départemental comme les documents contemporains les plus précieux du service, à tel point qu'il prend soin de les faire rapatrier, au début de 1950, dans le dépôt principal. Elles sont rangées à leur arrivée dans la série Z des Archives départementales, alors réservée aux « affaires diverses ».

Les rapports d'activité que l'archiviste départemental adresse au Préfet à cette période offrent un témoignage très précieux sur la localisation et l'activité des services allemands d'occupation dans le département, comme sur les conditions d'entrée de ces documents aux Archives départementales. En 1944, J. Massiet du Biest écrit en effet : « ce ne sont pas les circulaires et les lettres qui m'ont permis de recueillir des archives allemandes conformément à l'appel de la radio nationale et aux circulaires du Directeur des Archives du 1er septembre et mois suivants, c'est la recherche immédiate. Pendant septembre et octobre, le vestibule-entrepôt des archives fut plein d'arrivages fragmentaires d'archives allemandes presque toujours brouillées et qu'il fallut trier pièce à pièce et séparer de nombreux stocks d'imprimés en blanc. Beaucoup de séries de correspondances sont heureusement restées dans leurs reliures électriques primitives » (rapport de 1944, p. 10).

L'illustration de cet article est la page de couverture d'un volume intitulé « Les Allemands en Indre-et-Loire », réalisé en 1945 par la Direction générale de la Sûreté nationale, Commissariat spécial de Tours, à partir des archives de la Gestapo de Tours transférées à Angers. Il est entré aux Archives départementales en février 1948, sous la cote 16ZA7.

Les archives allemandes font désormais l'objet d' un inventaire complet mis à la disposition des chercheurs en salle de lecture et sur le site Internet : il a été repris et mis en forme entre 2011 et 2014.
   Rechercher
   




Mentions légales