Archives départementales d'Indre et Loire

Archives 37 Conseil général d'Indre et Loire

Découvrir les archives d'Indre et Loire

Chercher

Apprendre

Accueil | Document du trimestre


Il y a 100 ans paraissait l'almanach 1913 de la touraine republicaine  

 

Almanach 1913. Couverture. [ADIL, 8 Bh 2709]

 

Couverture de l'almanach 1913 du journal La Touraine Républicaine

Archives départementales d'Indre-et-Loire, 8° Bh 2709 

 

Le mot almanach, dérivé de l'arabe al manah "calendrier", est attesté en latin médiéval. En 1303, le terme almenach est utilisé pour désigner un calendrier comportant différentes indications d'ordre astronomique et météorologique. Avec la naissance de l'imprimerie, l'almanach connaît un succès considérable, c'est la forme de publication populaire par excellence. De façon générale, il s'agit d'une publication annuelle, souvent de petit format, qui contient essentiellement le calendrier de l'année, situé en début ou en fin de volume, ou sous forme d'éphéméride. Elle offre également une compilation d'informations en tout genre, qui varie selon le contexte historique et le public visé. Ainsi, l'almanach peut s'agrémenter d'illustrations, de poésies, de dictons ou de bon mots, mais aussi de renseignements pratiques, d'ordre administratif, statistique, médical, agricole, culinaire.

Les journaux, qu'il s'agisse de presse locale ou nationale, faisaient souvent éditer un almanach, comme en témoigne cet exemplaire de l'année 1913, diffusé par le journal de la Touraine Républicaine.

 

Page de titre. Almanach 1913 [8 Bh 2709]

 

 

Le journal La Touraine Républicaine 

Fondée d'abord sous la forme d'un hebdomadaire agricole et commercial  le 2 novembre 1884, La Touraine devient quotidien en 1885, se transforme en grand quotidien régional en 1901, pour cesser sa publication le 2 octobre 1939. Il y eut à Tours deux éditions, l'une le matin, l'autre à 17h. Elles étaient complétées par une édition hebdomadaire chinonaise et l'autre lochoise. Une Touraine agricole s'y ajoutait chaque semaine. Le journal est d'abord la propriété de Drake del Castillo, conseiller général de Montbazon, puis député conservateur de Tours de 1893 à 1906. En 1891, le journal combat sans répit Wilson, gendre du président Grévy et député de Loches. Adversaire déclarée de La Dépêche, organe des radicaux socialistes, La Touraine ne dépassait pas toutefois un tirage de 1800 exemplaires, alors que sa rivale La Dépêche atteignait les 40 000 exemplaires. En 1899, La Touraine cesse d'être l'organe personnel de Drake et devient la propriété de Lelièvre imprimeur. Le comité de patronage était formé en partie de gens de droite et de républicains progressistes qui apportèrent une aide efficace à la constitution en 1903 de la société anonyme « La Touraine Républicaine », remplacée le 2 octobre 1939 par Tours-Soir, journal d'informations plus large qui défendit une politique d'action familiale catholique dans la ligne du programme des républicains modérés de l'Alliance démocratique.

(Renseignements extraits de l'ouvrage de Robert Vivier et Jean Watelet. Bibliographie de la presse française. Indre-et-Loire. Paris. BN. 1970)

 .

L'édition quotidienne de la Touraine Républicaine est composée de quatre pages : la 1ère page est consacrée aux nouvelles nationales et à l'éditorial politique, les pages 2 et 3 concernent les nouvelles locales (faits divers, manifestations politiques, culturelles ou sportives), la page 4 est entièrement consacrée à la publicité.


L'almanach 1913 de la Touraine Républicaine

Ce petit livret (23 x 15 cm) de 200 pages comporte une première partie, composée des pages mensuelles du calendrier, illustrées de vignettes humoristiques sur le thème du « sport du mois », complétée par quelques renseignements pratiques variables selon les saisons,  comme en hiver la technique de l'amollissement du beurre à étaler sur les tartines ou en été la fabrication d'une lotion protective contre les moustiques. Ces conseils sont  suivis du calendrier du jardinier avec les indications des plantations et des récoltes. Séparé par des pages publicitaires, le reste du livret est composé de textes destinés à la lecture au cours de l'année : des histoires d'aventure, des anecdotes, des dessins humoristiques, des conseils pratiques pour la vie quotidienne.

Un dessin humoristique

 

L'année 1913 à travers les prévisions de l'almanach et les informations du journal

 

 

Janvier 1913

 

 Le sport du mois : le grand Toboggan à quatre

Descentes vertigineuses et dégringolades les uns par-dessus les autres.

 

 Février 1913

                                                  Le sport du mois : Gymnastique

Vous avez des dispositions, six mois de gymnastique et je vous promets des muscles   comme l'Apollon du Belvédère et en mieux.

 

 

Les conseils pratiques de l'almanach

Comment fabriquer un savon liquide contre les engelures ?

À partir d'un mélange de 15 g de sel marin, dissous dans 25 g d'eau, rajouter 60 grammes d'huile d'olive.

 

A la une du journal du 1er janvier 1913 : rivalité de deux candidats au sein d'un même parti

Un article est consacré à la préparation de l'élection présidentielle de février 1913. Deux candidats sont en lice : Raymond Poincaré, alors président du Conseil et ministre des Affaires Étrangères et Alexandre Ribot, qui avait été deux fois président du Conseil, en 1893 et 1895. Comme le souligne l'auteur de l'article : «  Il n'y a pas antagonisme entre les deux éminents candidats à la présidence. L'un et l'autre appartiennent au même parti. L'un et l'autre ont rendu service à leur pays. L'un et l'autre jouissent d'une autorité morale incontestée. Mais celui-ci est plus jeune que celui-là et M. Poincaré paraît avoir sur M. Ribot, l'avantage de l'homme qui dans l'action de tous les jours incarne les aspirations du pays et ses volontés. »

Finalement, c'est Raymond Poincaré qui est élu président de la République en février 1913 et qui nomme en 1917, de mars à septembre, Alexandre Ribot, de nouveau président du Conseil.

 

A la 2ème page figurent les prédictions de Mme Albane de Siva, diplômée, professeur de sciences occultes, à Paris.

 

Albane de Siva

 

Elle voit pour l'année 1913 « un grave conflit diplomatique, provoquant d'importants approvisionnements militaires, mais dont le résultat sera plus profitable à la France qu'à l'étranger....mais une guerre européenne pourra être évitée. »

 

 

Mars 1913

 

                                                Le sport du mois : Foot-Ball

Crénom ! Que de bleus sur tout le corps ! Quelle délicieuse partie ! Le diable, c'est que je ne pourrai pas recommencer avant 6 semaines.

 

 

Avril 1913

 

                                              Le sport du mois : Automobilisme

Le vertige de la vitesse n'empêche pas les pannes, qui procurent un excellent exercice, à plat ventre, sur les genoux ou sur le dos. Jeu de patience d'écrous et de clés anglaises.

 

Mai 1913

 

                                                     Le sport du mois : Tennis

Huit heures de tennis par jour par ordonnance ! Le docteur a dit que si dans un mois je n'ai pas commencé à maigrir, je devrai en faire dix heures par jour.

 

 

Les précieuses recettes de l'almanach

Comment empaqueter les plantes pour les faire voyager

 

Pour envoyer des plantes à ses amis, entourez les racines avec un linge mouillé ou avec de la mousse. Enveloppez-les ensuite entièrement d'un papier bien graissé et placez le tout dans une boîte soigneusement ficelée. Les plantes ne souffriront nullement du voyage.

 

Dans le journal du 22 mai 1913

Un article intitulé «  les épingles à chapeaux et la sécurité des voyageurs »

rappelle la récente circulaire du ministère des Transports adressée aux Compagnies des chemins de fer signalant les inconvénients que présente pour la sécurité des voyageurs à l'intérieur des voitures, l'usage d'épingles à chapeaux susceptibles de provoquer des blessures.

 

 

Juin 1913

 

                                                        Le sport du mois : Cyclisme

La vieille bicyclette, c'est la tranquillité même, avec une dame en voiturette, pour amortir le choc en cas de pelle ou de rencontre.


 

Juillet 1913

                                                     Le sport du mois : Canotage

Le dimanche, pour nous reposer, nous ramons de six heures du matin à sept heures du soir en coupant seulement d'un déjeuner d'une demi-heure et léger. Nous voilà reposés pour toute la semaine.

 

 

Août 1913

 

                                                       Le sport du mois : Natation

Les forts nageurs, qui pratiquent le plongeon et se font admirer des tritons plus timides, sont priés, avant de piquer une tête, de s'assurer qu'il n'y a personne à l'étage au-dessous.

 

Les recettes de l'almanach

Contre les moustiques :

Faire bouillir 12 feuilles d'eucalyptus dans un litre et demi d'eau qu'on laisse réduire à un litre. Appliquer cette préparation sur le visage, les bras et les mains en préventif ou en curatif.

 

Dans le journal du 14 juillet 1913

 

A la une : Guerre dans les Balkans, catastrophe ferroviaire à Capri, inauguration du boulevard Raspail à Paris par le président de la République : Raymond Poincaré.

 

A Tours

Cérémonie au théâtre de la distribution des prix du lycée Descartes.

Dans son discours, M. Guérin, professeur de 4ème, défend les critiques dont l'enseignement est l'objet, en précisant que « la génération actuelle est moins intellectuelle que celle qui l'a précédée, mais plus active et plus agissante. »

 

Programme de la célébration de la fête nationale

7h-8h  :        Distribution de bons de pains aux indigents

      9h  :        Place du Palais. Revue des troupes

10h30 :        Mariage de la Rosière à l'hôtel de ville

    14h :        Représentations théâtrales gratuites et concerts sur les places publiques

                     Ascension aérostatique par l'Aréo-Club de Tours, place de Strasbourg

    16h :        Traversée de Tours à la nage, organisée par le club des nageurs tourangeaux, 

                    de Saint-Pierre-des-Corps (Les Grands Arbres) aux bains Watel (quai de la

                    Loire), soit 3 km 200

    21h :       Feu d'Artifice. Ile Simon.


 

 

Septembre 1913

 

                                                  Le sport du mois : La Chasse

Le plus ancien des sports. Hélas ! Nous ne sommes plus aux temps heureux, où l'on pouvait rapporter dans son carnier, au lieu d'une perdrix ou d'un simple lapin, du ptérodactyle ou du dinothérium.

 

 

Octobre 1913

 

                                                  Le sport du mois : L'Equitation

Mon lieutenant, si cela ne vous faisait rien, j'aimerai bien commencer sur un âne !

 

 

 

Novembre 1913

 

                                                      Le sport du mois : La Boxe

Bing ! Bing ! Ce coup-là ne compte pas, c'est seulement pour vous faire venir à temps à la riposte.

 

 

 

Décembre 1913

 

                                                         Le sport du mois : l'Escrime

Touché ! Touché ! Touché ! Ce n'est pas malin avec vos jambes démesurées, la prochaine fois, vous vous placerez à quinze mètres.

 

Les recettes de l'almanach

Une tisane contre le rhume

Mettre dans 1 l d'eau une poignée de figues, de pruneaux, de jujubes, de pommes, et une pincée de fleurs de mauve. Faire cuire pendant une heure avec du miel. Écumer et boire à jeun très chaud ou deux heures après le repas. Cette tisane a de réelles propriétés et ce qui ne gâte rien, est surtout très agréable à prendre.

 

Dans le journal du 4 octobre 1913

 La 1ère avocate tourangelle a prêté serment devant la Cour d'Appel d'Orléans.

«  C'est une gracieuse jeune fille de 25 ans, Melle Simone Bonamy, née à Loché-sur-Indrois en 1888, et dont le père ancien notaire est juge de paix du canton de Ligueil, qui fera ses débuts prochainement au barreau de Tours. »

 

Dans le journal du 10 décembre 1913.

Constitution d'un nouveau ministère.

Gaston Doumergue, président du Conseil et ministre des Affaires étrangères

André Maginot est nommé sous-secrétaire d'état à la guerre

 

Dans le journal du 12 décembre 1913

L'année 1913 s'achève par une prouesse technique, un premier essai réussi de conférence téléphonique aux Etats-Unis par le président Wilson, entre les deux villes de Washington et Rochester, distantes de 1200 km.

 

 

 

 

   Rechercher
   




Mentions légales