Archives départementales d'Indre et Loire

Archives 37 Conseil général d'Indre et Loire

Découvrir les archives d'Indre et Loire

Chercher

Apprendre


Le sort de jeunes filles de confession juive en Touraine

pendant la Seconde Guerre mondiale

 

Apprendre-Dossier-Jeunes filles juives

L'action éducative des Archives Départementales d'Indre-et-Loire en co-production avec l'AREHSVAL (Association de Recherches et d'Études Historiques sur la Shoah en Val de Loire) propose un dossier sur la mise en oeuvre de la politique antisémite du régime de Vichy et de l'Allemagne à travers l'étude du sort de jeunes filles juives et de leur familles.

 

Ce dossier est à destination des élèves de troisième de collège et de première de lycée général, technologique et professionnel.

 

 

Ce travail de recherche s'articule en deux parties :

 

Sept dossiers concernent le destin de jeunes filles juives pendant la guerre :

-          Ita Falc 

-          Rojzu-Rosette Flajszakier 

-          Masza Winecki 

-          Rebéka Rubel 

-          Hella Frieder 

-          Mania Gittman 

-          Agnès Kritzler

 

Trois dossiers concernent le camp d'internement de la Lande à Monts.

 

Les renseignements biographiques ont été transmis par l'ARESHVAL et les documents sont issus des fonds conservés aux ADIL ( Archives départementales d'Indre-et-Loire) :

 archives de l'administration française (préfecture, internement des personnes juives), archives allemandes de la Feldkommandantur (industries et commerces juifs), archives du lycée Balzac.

 

L'exemple de ces situations individuelles permet de comprendre l'application de l'arsenal législatif anti-juif élaboré par le gouvernement de Vichy et les autorités allemandes (en zone occupée, les décrets allemands s'ajoutent en effet aux lois françaises) à partir de juin 1940 contre les Juifs français et étrangers.

 

Agnès Kritzler, Rojzu-Rosette Flajszakier, Mania Gittman sont nées à Tours ou y vivent ; d'origine polonaise ou hongroise, elles sont de nationalité française.

Ita Falc, française, originaire de Metz, réfugiée à Bordeaux, en est expulsée vers le camp de la Lande à Monts, comme le sont Masza Winecki, Rebéka Rubel, Hella Frieder, toutes polonaises, et leurs familles.

 

 

Ce dossier pédagogique a été réalisé par Caroline GAUME, professeur missionné pour l'action éducative aux Archives départementales d'Indre-et-Loire.
 
 

 

 

 

 

 

 


   Rechercher
   


Mentions légales