Archives départementales d'Indre et Loire

Archives 37 Conseil général d'Indre et Loire

Découvrir les archives d'Indre et Loire

Chercher

Apprendre


Chercher - Fonds numerises - Registres paroissiaux
registres paroissiaux 
  • Les Archives départementales ont numérisé en 2009-2011 les registres paroissiaux du département. La dernière tranche des images a été mise en ligne en avril 2012.
Afin d'établir une collection numérique aussi complète que possible, la numérisation a porté en 2009 sur la collection des doubles des registres, dite collection du greffe, établie à partir de 1668, puis en 2010 et 2011 sur la collection originale des communes pour les périodes absentes de la collection du greffe.

Désormais, l'ensemble des registres paroissiaux dont l'état de conservation permettait la numérisation sont accessibles sur internet. Si les actes les plus anciens remontent à 1506 (baptêmes de Saint-Jean-Saint-Germain), les registres conservés commencent pour la plupart des communes dans la seconde moitié du XVIe siècle.

Avant de vous lancer dans la consultation des registres proprement dits (actes), vous pouvez vous orienter en consultant :

- les volumes de tables chronologiques ou alphabétiques réalisés par les curés, qui ont été numérisés quand ils existent (collection communale exclusivement) mais ne sont pas toujours d'un usage aisé ;

- les relevés réalisés par le Centre généalogique de Touraine. Les seuls relevés de mariages d'Ancien Régime sont consultable sur postes informatiques en salle de lecture.

Note de méthodologie : le choix a été fait de numériser, pour chaque registre relié et pour chaque cahier, les faces extérieures et intérieures des couvertures, même quand elles étaient blanches, afin de restituer les registres dans leur globalité matérielle, en montrant notamment les remplois de découpes de parchemins ou d'affiches qui servaient régulièrement à l'élaboration des livrets, mais aussi les mentions manuscrites présentes sur les couvertures, indiquant par exemple le dépôt du registre au greffe du bailliage ou le coût du papier timbré. Les pages blanches présentes à l'intérieur des registres n'ont en revanche pas été numérisées, mais ont été remplacées par l'indication "pages blanches intermédiaires".

Les registres numérisés s'arrêtent en 1792 : le 20 septembre 1792, les actes de baptêmes, mariages et sépultures sont officiellement remplacés par les actes de naissances, mariages, décès et divorces qui constituent désormais l'état civil tenu par le maire au sein de chaque commune.

L'unité géographique de référence pour l'élaboration des registres de baptêmes, mariages et sépultures est la paroisse. La présentation adoptée permet une recherche hiérarchisée par commune, paroisse et période chronologique.

L'Indre-et-Loire compte aujourd'hui 277 communes, mais beaucoup d'anciennes communes, créées sous la Révolution, ont disparu au cours des XIXe et XXe siècles ; de même, la commune de La Membrolle-sur-Choisille a été créée, par dissociation de la commune de Mettray, en 1873 ; elle ne possède donc pas de registres paroissiaux.

Pour consulter les actes d'une commune aujourd'hui disparue, reportez-vous à la commune actuelle avec laquelle elle a fusionné. Par exemple, pour Saint-Denis-Hors, rattachée à Amboise en 1946, sélectionner la commune d'Amboise.

>> Pour connaître l'évolution et les rattachements des communes d'Indre-et-Loire au fil du temps, consultez la liste des communes.

Pour chaque commune, les registres sont regroupés par paroisses et se présentent dans l'ordre chronologique : les deux collections sont alors confondues et alternent selon la période pour former une série la plus complète possible. Pour connaître la provenance des documents numérisés, il vous suffit de vous référer à la cotation utilisée pour désigner les articles numériques (qui constituent des sous-ensembles des articles matériels que sont les registres papier) :
- la sous-série 6NUM6 est réservée aux registres de la collection du greffe (originaux cotés en sous-série 4E) ;
- la sous-série 6NUM7 est réservée aux registres de la collection communale (originaux cotés en série E-dépôt, séries GG ou E, s'ils sont déposés) ;
- la sous-série 6NUM9 est réservée aux registres conservés dans d'autres institutions (archives diocésaines, cas minoritaire).

Lacunes :

- en raison de leur mauvais état, certains registres paroissiaux n'ont pu être numérisés : Avon-les-Roches (1578-1730), Bréhémont (1578-1720), Chemillé-sur-Indrois (1582-1699), Chenonceau (1625-1772), Chinon (paroisse Saint-Jacques, 1569-1704), Chisseaux (1597-1792), Draché (1594-1699), Les Essards (1636-1740), Neuilly-le-Brignon (1580-1687), Noyant-de-Touraine (1636-1727), Richelieu (1714-1730), Tavant (1628-1792), Villedomain (1651-1760). Il existe cependant des microfilms, consultables dans la salle de lecture de Tours, sous les cotes 1 Mi 85 à 105, consultez l'inventaire 1 Mi.

 

>> Consulter les registres paroissiaux numérisés

ATTENTION ! Pour consulter les documents, votre ordinateur doit être équipé avec

Cliquer dessus ou sur les liens à droite pour les télécharger gratuitement.

Site optimisé pour une résolution d'écran de 1280 x 1024.

 

De 2009 à 2011, les travaux ont été conduits avec la participation du ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Centre).

Logo du ministère de la Culture et de la Communication (280, fond gris)


   Rechercher
   



Mentions légales