Archives départementales d'Indre et Loire

Archives 37 Conseil général d'Indre et Loire

Découvrir les archives d'Indre et Loire

Chercher

Apprendre


Chercher - Fonds numerises - Tables de successions et absences
TABLES DES SUCCESSIONS ET ABSENCES DE L'ENREGISTREMENT 
  • Les tables des successions et absences de l'Enregistrement ont été numérisées, dispensant désormais de la consultation des registres originaux, fragiles et peu maniables. Elles sont consultables en ligne en salle de lecture.
Tenues par l'administration de l'Enregistrement, dépendant des services fiscaux, depuis 1825, ces tables présentent un intérêt majeur pour l'histoire des personnes, des familles et des biens.

Les tables sont classées par bureau d'enregistrement (Amboise, Azay-le-Rideau, Bléré, Bourgueil, Château-la-Vallière, Château-Renault, Chinon, L'Île-Bouchard, La Haye-Descartes, Langeais, Le Grand Pressigny, Ligueil, Loches, Montbazon, Montrésor, Neuillé-Pont-Pierre, Neuvy-le-Roi, Preuilly-sur-Claise, Richelieu, Sainte-Maure-de-Touraine, Tours et Vouvray) ; chaque registre alphabétique couvre une période chronologique variable.

Il faut se reporter au bureau d'enregistrement du lieu du décès, même lorsque le domicile des personnes ou le lieu des biens délaissés par elles dépendent d'un autre bureau. Dans tous les cas, des renvois  sont faits vers ces autres bureaux et mentionnés, parfois sous forme abrégée, dans la colonne "observations". Il faut alors rechercher la déclaration de succession correspondante dans les registres du bureau dont le nom suit cette mention.

Dans les tables, les personnes sont classées dans l'ordre alphabétique, et à l'intérieur de chaque initiale par ordre chronologique des dates de décès (le classement est plus ou moins rigoureux). A noter, les noms à particule sont souvent classés à la lettre D et ceux des femmes sont à rechercher à leur nom de jeune fille.

>> Pour savoir de quel bureau d'enregistrement dépendent les différentes communes du département, consulter la nomenclature des communes d'Indre-et-Loire et des bureaux d'enregistrement (annexe II du répertoire de la sous-série 3Q,  fin XVIIIe-fin XIXe s.).

Les renseignements suivants apparaissent dans les différentes colonnes de la table : nom, prénom, profession, lieu de décès, âge, date de décès, situation familiale ; la seconde page est consacrée à la déclaration de succession : date, nom, prénom et domicile des héritiers, valeur des biens.

Tous les décès, y compris ceux n'ayant pas donné lieu à ouverture de succession, y sont consignés. Lorsque la déclaration de succession existe, la table renvoie aux registres de mutations par décès (relever la date d'enregistrement dans la colonne "Dates de déclaration des successions, dons ou legs"). Ces derniers sont consultables dans la sous-série 3Q des Archives départementales, conservée au Centre des Archives historiques, à l'expiration d'un délai de 50 ans.

Les tables numérisées couvrent le XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle (pour les périodes suivantes - années 1940-années 1980, les tables sont cotées dans la série W et sont également conservées au Centre des Archives historiques, à Tours).

 

>> Consulter les tables de successions et absences numérisées

ATTENTION ! Pour consulter les documents, votre ordinateur doit être équipé avec

Cliquer dessus ou sur les liens à droite pour les télécharger gratuitement.

Site optimisé pour une résolution d'écran de 1280 x 1024.

 

 


   Rechercher
   



Mentions légales